AVIS DE RECRUTEMENT DE TECHNICIENS D’APPUI AUX COMMUNAUTÉS POUR LES PROVINCES DU SENO, DU YAGHA, DU SOUM ET DE L’OUDALAN

MWANGAZA ACTION dans le cadre de la mise en œuvre du Programme «Construction de consensus social en faveur de l’élimination du mariage d’enfants et de l’excision dans la région du sahel : Sukaku »,  recrute des Techniciens d’Appui aux Communautés (TAC) pour les provinces du Seno, du Yagha, du Soum et de l’Oudalan.

Le Programme «Construction de consensus social en faveur de l’élimination du mariage d’enfants et de l’excision dans la région du sahel : Sukaku» qui  vise à : renforcer les capacités d’autoprotection des enfants et des jeunes, faciliter l’émergence des communautés engagées en faveur de l’abandon des pratiques traditionnelles néfastes telles que le mariage d’enfants et la pratique de l’excision.

Sous l’autorité du Coordonnateur-terrain, chargé de suivi-évaluation basé à Dori et la supervision directe du Superviseur de sa zone d’action, les Techniciens d’Appui aux Communautés (TAC) aura à accomplir les tâches suivantes :

  • conduire les activités de mobilisation communautaire dans les villages de sa zone de couverture ;
  • organiser les rencontres au niveau communautaire ;
  • identifier les adolescentes et les adolescents de 10 à 20 ans dans les villages de sa zone de couverture et les mettre en club ;
  • tenir à jour un registre des adolescentes et des adolescents fréquentant les espaces pour les filles et les garçons dans chaque village d’intervention ;
  • animer mensuellement des causeries éducatives au profit des leaders coutumiers et religieux, des populations dans chaque village de sa zone de couverture ;
  • assurer la formation des éclaireuses et éclaireurs et des relais communautaires ;
  • rencontrer périodiquement les éclaireuses et les membres des cellules locales de communication
  • suivre les activités des éclaireuses et des éclaireurs et des relais communautaires mm
  • rendre compte au Superviseur de l’avancement des activités dans sa zone de couverture et signaler à temps réel les difficultés et contraintes rencontrées dans la mise en œuvre des activités ;
  • maintenir un contact régulier avec les leaders et responsables communautaires, les infirmiers chefs de poste et les ASBC (agents de santé à base communautaires) de sa zone de couverture ;
  • collecter quotidiennement les données sur les activités réalisées ;
  • rédiger mensuellement des rapports d’activités et les transmettre au superviseur de zone ;
  • toutes autres tâches à lui confiées, dans la limite de ses compétences et responsabilités

Qualification et Compétences

  • avoir le niveau de la classe de terminale ;
  • avoir une bonne maîtrise du français (écrit et parlé) ;
  • parler couramment la langue locale de la région du sahel (fulfuldé) ;
  • avoir une bonne connaissance des réalités socioculturelles de la région du sahel ;
  • accepter de vivre en milieu rural ;
  • avoir une expérience de travail dans le domaine des violences basées sur le genre et en mobilisation communautaire ;
  • avoir une aptitude à travailler en équipe et à effectuer de fréquents déplacements sur le terrain à moto.

Les candidat(e)s intéressé(e)s par ce poste peuvent envoyer leur dossier de candidature, composé de : une lettre de motivation, un Curriculum Vitae avec 3 références et un certificat d’aptitude valide, en précisant la province de choix, au bureau  de MWANGAZA ACTION à la cité des forces vives à Dori, Tél. 24 46 40 30 ou par email à l’adresse suivante : sukaku2017@mwangaza-action.org

Date de clôture des dossiers : vendredi 10 mars  2017 à 17h00.