Les enseignants du primaire de Léo à l’école de la santé sexuelle

Comment aborder les questions de la santé sexuelle et de reproduction avec les élèves ? Comment les préparer à mieux traverser la période tumultueuse de l’adolescence ?

Ce sont autant de préoccupation qui justifient la tenue de cette formation tenue du 26 au 28 mars 2015 dans la salle de réunion du district sanitaire de Léo. C’était en présence de Monsieur Blaise BAYILI, inspecteur de la circonscription de l’enseignement de base Léo 2, venu représenter le DPENA de la Sissili.

Dans son allocution, le représentant du DPENA Sissili,  s’est appuyé sur des constats faits çà et là dans le milieu scolaire. Selon lui «on relève en effet un nombre non négligeable de grossesses précoces non désirées et de mariages précoces». Devant de telles situations, poursuit –il, «nous sommes tous coupables». C’est justement pour éviter que cette culpabilité ne pèse plus lourd qu’est organisée cette formation afin de soutenir les efforts déjà déployés par les enseignants.

Durant 3 jours, c’est à travers des approches participatives que 22 enseignants des classes de CE et CM de la circonscription de l’éducation de Base Léo 1 ont passé en revue l’ensemble des modules de formation.  C’était avec la facilitation de Monsieur Roger THIOMBIANO et Badjima BAKOUAN de  Mwangaza Action et l’appui technique de Madame Nicole CHEETHAM, Directrice internationale de la division santé et droits des jeunes à Advocates for Youth, basée aux états Unis.