Le projet de « Promotion de l’abandon des mariages précoce » s’ouvre à la Région du Centre-Est

Après la Région de l’Est où le Projet a fait ses premiers pas depuis début 2011, Mwangaza Action, avec l’appui financier du 7ème Programme de coopération entre le Burkina Faso et l’UNFPA, étend les activités du Projet de promotion de l’abandon des mariages précoces à la région du Centre- Est.

C’est au cours d’une mission intro effectuée en fin juin 2012 à Tenkodogo et à Bittou que l’équipe technique en charge de la mise en œuvre à procédé au lancement des activités du projet dans la région du Centre Est. A travers des rencontres d’information et d’orientation les autorités administratives, les responsables des services techniques et des responsables d’OSC ont pris connaissance du projet, ses objectifs, les activités majeures, les parties prenantes et les stratégies de mise en œuvre. Ces rencontres ont aussi permis aux acteurs rencontrés de se prononcer sur le pratique des mariages précoces qui s’est révélée être un phénomène réel et préoccupant dans la région du Centre-Est. A titre d’exemple le Médecin chef du district sanitaire de Bittou a souligné que « qui dit mariage précoce dit sexualité précoce avec tout ce qui suit comme les accouchements difficiles, les fistules… nous sommes préoccupés par ça. Ça sera un canal par lequel nous allons passer pour sensibiliser les parents d’abord et les filles ensuite. Nous sommes disposés à vous  apporter notre concours. »

Pour le plan de travail 2012, la province d’intervention retenue dans la région du centre-est est la celle du Boulgou. Dans cette province, une commune a été choisie, à savoir la commune de Bittou à l’intérieur de laquelle dix (10) villages ont été sélectionnés. Cette sélection a été confiée au service départemental de l’action sociale en collaboration avec la coordination départementale des associations féminine de Bittou.

Pour Mwangaza Action, le choix de Bittou est un atout car nous y avons déjà intervenu par le passé et avons une assez bonne connaissance de la zone et des OSC de la localité. Cela nous permettra de gagner en temps, au regard du démarrage tardif des activités de l’année 2012.

Note : Le projet de « promotion de l’abandon des mariages précoces dans les régions de l’Est, du Centre-est et du Sahel » s’exécute dans le cadre global du 7ème Programme de coopération entre le Burkina Faso et l’UNFPA (2011-2012), dans la Composante « égalité de genre » placée sous la tutelle du Ministère de la promotion de la femme, à travers le secrétariat permanent du Comité nation pour la promotion du genre (SP/CONAPGenre)